Musique

Massilia Sound System, le film / Christian Philibert

 

Départ pour un voyage avec le groupe Massilia Sound System  pour fêter leurs 30 ans de scène, entre rythmes ska et textes occitans. Ca sent bon la garrigue, le pastis, les cigales et la pétanque, bien sûr.. 


Massilia Sound System - Le film

De Christian Philibert

1h38min43

Comment un groupe indépendant, né il y a 30 ans, grand absent de la scène médiatique, continue t-il de remplir les salles et les festivals ? Pourquoi ce groupe hors système, qui a largement participé à l'éclosion du mouvement Hip Hop et Reggae en France, est-il devenu un phénomène populaire ? Christian Philibert a suivi pendant plus d'un an, sur scène et dans les coulisses, les membres du Massilia Sound System et leur public de fidèles. Il nous livre un film musical débordant d'optimisme et de générosité, drôle, politique et profondément humain. Une vraie bouffée d’oxygène.

L’Accordeur d’Olivier Treiner

Court-métrage musical mêlant thriller et bande-son jouée au piano.

L’histoire : un pianiste virtuose rate une audition et sombre dans une dépression. Il s’en sort en devenant accordeur de piano… aveugle… Il est grisant pour lui d’entrer chez les gens et d’être pris pour un autre… On ne se méfie pas de lui, on le prend en pitié, on ne s’occupe pas de lui… Et lui devient voyeur… Mais parfois on voit des choses qu’il aurait mieux valu éviter…

Un petit conseil… à regarder 2 ou 3 fois !!!

L' Accordeur

De Olivier Treiner

13min37

Adrien est un jeune pianiste prodige. Il travaille désormais comme accordeur de pianos. Il s'invente un masque d'aveugle pour pénétrer l'intimité de ses clients. À force de voir des choses qu'il ne devrait pas, Adrien se retrouve témoin d'un meurtre.

No Land’s song

Ayat Najafi, dans ce documentaire, filme sa sœur Sara, jeune compositrice et chanteuse iranienne.

 

« Des sons, des voix de femmes, qui tentent de résonner dans un pays où l’on n’ose à peine chuchoter… » Cette phrase résume parfaitement ce film qui se révèle être une arme non violente contre le pouvoir iranien mais aussi et surtout pour l’émancipation des femmes, celles-ci ayant l’interdiction de chanter en solo.

 

Plusieurs musiciennes et chanteuses de Téhéran entreprennent de faire changer les mentalités avec l’aide de jeunes artistes français pour se faire entendre…

 

No land's song

De Ayat Najafi

1h31min25

En Iran, depuis la révolution de 1979, les femmes n'ont plus le droit de chanter en public en tant que solistes.
Une jeune compositrice, Sara Najafi, avec l'aide de trois artistes venues de France (Elise Caron, Jeanne Cherhal et Emel Mathlouthi), va braver censure et tabous pour tenter d'organiser un concert de chanteuses solo. 

Sonita

Très beau documentaire musical qui nous raconte l’histoire de Sonita jeune fille afghane qui a fui en Iran avec une partie de sa famille tandis que sa maman, entre autres, est restée en Aghanistan.

Lorsque le film commence cela fait déjà 11 ans que Sonita a immigré. Elle est prise en charge par une Association qui éduque toutes ces adolescentes qui ont fui les violences des talibans.

Outre des cours scolaires, ces jeunes filles ont également la possibilité de faire du théâtre, de la danse et Sonita, elle, se passionne pour le rap. Elle écrit ses paroles et sa musique et de ce que l’on peut voir elle est très douée. Elle dénonce la violence et la tradition du mariage arrangé par les parents pour récupérer de l’argent.

Sonita se nourrit de la vie en Occident qu’elle peut découvrir grâce à des magazines et à la télévision et s’invente une vie ailleurs…

Malheureusement, l’âge de se marier arrive et sa mère vient en Iran pour essayer de la ramener car son futur époux est prêt à la « payer » 9000 dollars, une fortune pour la famille. Malgré l’insistance de la Présidente de l’Association et de la réalisatrice du film Rokhsareh Ghaem Maghami, la maman ne cale pas et accepte de laisser 6 mois supplémentaires Sonita en Iran en échange de 2000 dollars réglés par l’équipe du tournage.

Sonita va profiter de ce répit pour réussir enfin à trouver un producteur, le clip est réalisé avec des petits moyens mais tellement de sens dans les paroles et d’émotions sur son visage que la mise en ligne sur Youtube fait un carton.

Elle est inscrite à un concours de rap et obtient le prix de « La Meilleure Artiste Féminine » et le prix du « Meilleur clip de Rap ».

Elle va être approchée par une école aux Etats-Unis qui va lui proposer un cursus musical et une bourse pour venir étudier chez eux. Mais pour ça, il lui faut retourner chez ses parents en Afghanistan pour récupérer un acte de naissance nécessaire pour avoir un passeport en règle…Comment vont réagir ses parents ?

Le suspense est tenu jusqu’au bout… Sa vie va-t-elle s’arrêter en Aghanistan ou va-t-elle se poursuivre aux Etats-Unis ?...

… « Sonita » veut dire oiseau migrateur, hirondelle…

Sonita

Rokhsareh Ghaem Maghami

1h30min57

Si Sonita, 18 ans, avait eu son mot à dire, elle aurait comme parents Michael Jackson et Rihanna. Réfugiée afghane clandestine en Iran, elle habite depuis dix ans dans la banlieue pauvre de Téhéran. Sonita rêve de devenir une artiste, une chanteuse en dépit des obstacles auxquelles elle est confrontée en Iran et dans sa famille.

En effet sa mère lui réserve un tout autre destin : celui d’être mariée de force et vendue pour la somme de 9000 dollars. Mais Sonita n’entend pas se soumettre : téméraire et passionnée, elle bouscule les codes de cette culture conservatrice et décide de se battre pour vivre sa vie.